Travaux de rénovation- Basilique

 

La Basilique Saint Materne de Walcourt subit actuellement un important chantier de rénovation. En effet, les fondations ayant beaucoup souffert au fil des siècles, la stabilité de la Basilique n'était plus garantie. Les travaux vont donc permettre de renforcer ces fondations.

 

extérieur - Copie

 

Au fil des ans, l'édifice a subi les dégâts du temps, a été vandalisé et malmené par les conflits et les guerres. C'est pourquoi outre les travaux de stabilisation, d'autres chantiers seront menés simultanément. Christian Goblet a été désigné par la Ville comme auteur du projet. L'ingénieur Paul Wéry s'occupera plus spécifiquement de la partie liée à la stabilité de l'édifice.
Deux sociétés sont en charge des travaux: GALERE pour la rénovation, la toiture, la stabilisation.... Ils travaillent avec des sous-traitants dont des tailleurs de pierres. MONUMENT HAINAUT pour la rénovation des vitraux.

 

Le renforcement des fondations
La Basilique est construite sur un éperon rocheux en schiste de mauvaise qualité. L'instabilité du sol fait bouger le bâtiment. De plus, la Basilique dispose de peu de fondations.
Ce qui entraîne le glissement du chœur et de l'entrée principale sur l'éperon rocheux.

 

L'objectif sera donc d'ancrer le chœur dans le massif rocheux situé à une profondeur de plusieurs mètres en forant des trous en différents points stratégiques à l'intérieur et à l'extérieur.
Des tubes seront glissés dans ces trous et remplis de béton. En durcissant, le béton stabilisera l'édifice. Les fondations seront ainsi renforcées.
Les pierres décelées seront fixées et rejointoyées. Les plus endommagées seront maintenues par des tiges d'ancrage en inox et du ciment spécial. Du béton sera injecté pour colmater les trous apparus dans certaines maçonneries.
Les pierres seront également nettoyées avec de l'eau chaude sous pression afin d'enlever les mousses et les impuretés.
Une partie de la toiture sera refaite, au dessus du déambulatoire et des toits plats au-dessus des nefs latérales. Des filets pour empêcher les oiseaux et notamment les pigeons de pénétrer dans la Basilique seront installés ainsi que des «bandes à picots», environ 2000m, pour les empêcher de se poser.
L'égouttage du parvis sera refait et un nouvel éclairage sera mis en place au sol et le long des corniches.

 

arriere du coeur - Copie

 

 

choeur - Copie

 

 

Les travaux, subsidiés à 95% coûteront environ 1.834.000 € TVAC pour la partie restauration et protection et 134.794 € pour la restauration des Vitraux.
Le trésor: actuellement, il n'est pas exposé au public. Sa sécurisation et sa mise en valeur par un éclairage spécifique permettra son exposition.
Un budget de 55.776 € alloué par la Province de Namur permettra la réalisation d'une étude portant sur la conception scénographique, la conservation et la sécurisation des pièces d'orfèvrerie du trésor de la Basilique, la mise en lumière du « Jubé de Charles Quint » et de la scène de la « mise au tombeau du Christ ».

 

La Basilique reste cependant ouverte au public tous les jours de 10h à 17h. Le déambulatoire et les stalles ne sont plus accessibles mais vous pouvez toujours admirer la statue de Notre-Dame de Walcourt.