Incinération des déchets

Incinération déchets

 

 

Extraits du  Règlement Général de Police Administrative :

Article 212 :  La destruction par combustion de tout déchet est interdite, à l’exclusion des déchets végétaux secs provenant de l’entretien des jardins, de déboisement ou défrichement de terrains, d’activités professionnelles agricoles ou forestières conformément aux codes rural et forestier.

Article 213 :  Les feux allumés en plein air doivent être situés à plus de 100 mètres des habitations, édifices, forêts, bruyères, vergers, plantations, haies, meules, tas de grains, paille, foin, fourrage ou tout autre de matériau inflammable ou combustible ; à plus de 25 mètres des bois et forêts.

Dans le cas ou il serait fait usage d’un appareil particulier évitant la production de flammèches, la distance prévue au paragraphe précédent est ramenée à 10 mètres.

Pendant la durée de l’ignition, les feux doivent faire l’objet d’une surveillance constante par une personne majeure.

L’importance des feux doit être maintenue à un niveau tel qu’ils puissent être maîtrisés par ceux qui les ont allumés.  Par temps de grand vent, les feux sont interdits.

 

 

En d'autres termes, toute incinération est interdite sauf celle des déchets de jardin (branchages, tailles diverses).  Le feu doit se trouver à plus de 100 mètres (10 mètres si on utilise un appareil évitant la production de flammèches) des habitations, forêts, ... .  Le feu doit être surveillé et maîtrisé (facilement éteint).  Il est interdit par grand vent.

Il faut également rappeler que les déchets de jardin sont repris "gratuitement" au parc à conteneurs.


Le non respect de la réglementation entraîne des amendes administratives de 76 à 120 euros.

Pourquoi ne peut-on pas brûler les déchets au fond du jardin ou dans la cassette ?

Contrairement aux incinérateurs industriels qui doivent répondre à des normes drastiques, la combustion  dans le poêle familial se fait à température insuffisante pour détruire l’ensemble des composants des déchets.  Les fumées ne sont pas filtrées et sont directement rejetées dans l’air avec leurs polluants qui retombent quelques mètres plus loin.  Donc, il y a :

  • Production de dioxines et furanes qui sont à l’origine de cancers et perturbations du système immunitaire.
  • Dégagement de fumées toxiques et irritantes pour les voies respiratoires. Les particules inhalées peuvent rester des mois dans les poumons et favorisent le cancer du poumon.
  • Production de monoxyde de carbone (CO) qui empêche le sang de transporter correctement l’oxygène aux organes
  • Risque d’explosion et de projection pouvant occasionner des brûlures graves
  • Production de fumées et odeurs qui incommodent le voisinage.

 

Bref, brûler les déchets produits des substances dangereuses (dioxines, furanes, …)  risquent de se retrouver dans nos organismes et provoquer des maladies graves (cancers, …).

 

Pour toutes ces raisons, il est préférable d’investir régulièrement dans quelques sacs poubelle payants, plutôt que de payer des amendes ou, à terme, subir des traitements médicaux lourds (financièrement et physiquement).